Tout savoir sur la différence entre avocat et juriste

L’avocat et le juriste agissent tous deux dans le cadre de la loi. Pour cette raison, il y a une grande confusion qui règne autour de ces métiers de droit. Quelle est la différence entre avocat et juriste ? Voilà la question à laquelle vous aurez réponse dans l’article qui suit.

Avocat

Un avocat est un auxiliaire de justice. Indépendant, il peut exercer sa profession à titre individuel, au sein d’une association, dans une société civile professionnelle, en exercice libéral, en qualité de salarié ou en qualité de collaborateur libéral d’un avocat, d’une association ou société d’avocats.

L’avocat, généralement, se porte comme assistant et défenseur de ses clients dans tous les domaines de la vie. Ses clients peuvent être des particuliers ou des entreprises. Notez bien qu’un avocat ne fait pas que plaider. Il peut également conseiller sur des questions relevant du domaine juridique, en dehors de tous contentieux.

Juriste

Le juriste exerce sa profession en exécution d’un contrat de travail. Il peut être dans une entreprise ou un groupe d’entreprises. Dans l’exercice de sa fonction, le juriste peut, au profit de son entreprise ou du groupe d’entreprises auquel il appartient, donner des consultations juridiques. Il a également la possibilité de régler des actes sous seing privé concernant l’activité de ces entreprises.

La mission du juriste consiste essentiellement à protéger les intérêts de la société qui l’emploie. Il s’occupe notamment des domaines contractuels, commerciaux, fiscaux, sociaux et patrimoniaux. Le contrat qui lie le juriste à son entreprise l’oblige à conseiller uniquement cette dernière.

Les différences entre avocat et juriste

Vous observerez trois différences principales entre l’avocat et le juriste. Elles ont rapport à la compétence, à la réglementation et à la responsabilité.

En ce qui concerne la compétence, l’avocat peut conseiller et faire la rédaction d’actes pour tout le monde. À l’inverse, le juriste ne peut donner des conseils juridiques et rédigés des actes que pour l’entreprise qui l’emploie.

Au niveau de la réglementation, la profession d’avocat est réglementée et régie par la loi. Il existe donc des principes auxquels le professionnel est soumis. Au contraire, la profession de juriste n’a aucune réglementation autre que celle établie par l’entreprise employeur.

Enfin, la dernière différence concerne la responsabilité. Le travail de l’avocat étant soumis au secret professionnel, il peut être tenu responsable. Par contre, le juriste n’est tenu pas aucune responsabilité même en cas de mauvais conseils.

L’avocat et le juriste étudient tous le droit. Seulement, ce ne sont pas les mêmes métiers, car il existe des différences tant au niveau de la réglementation, de la compétence que de la responsabilité.